Categories
celibataires-locaux avis

Antiquite – Grece : la societe athenienne a l’epoque simple

Antiquite – Grece : la societe athenienne a l’epoque simple

“Clisthene, s’etant place a la tete du peuple apres la chute des tyrans, commenca d’abord via repartir tous les Atheniens en dix tribus i  la place de quatre, voulant les melanger afin qu’ils participent plus nombreux a la gestion d’une cite. Cela divisa egalement le territoire en cite en trente groupes de demes *, dix rassemblant les demes urbains, dix ceux une cote, dix ceux de l’interieur. Chaque nouvelle tribu regroupe trois demes, de telle sorte qu’elle en ait un de chacune des trois regions. Clisthene rendit freres de demes ceux qui habitaient dans chacun des demes, afin d’empecher, s’ils se saluaient en donnant le nom de leur pere, de reveler les citoyens de fraiche date. Depuis cette mesure, les Atheniens sito vantaggiosa, lorsqu’ils se rencontrent, se designent du nom de leur deme *.”

D’apres ARISTOTE

2. Cela fait, le Conseil soumet nos inscrits a 1 examen, ainsi, s’il decide que l’un d’eux n’a pas atteint l’age de dix-huit ans, il met a l’amende des demotes qui l’ont inscrit.”

Aristote, Constitution d’Athenes, XLII, 1-2 Extraits de : M. Austin et P. Vidal-Naquet, Economies et agences en Grece ancienne, Paris, A. Colin, 1974.

“Je ne deshonorerai nullement ces armes sacrees ; je n’abandonnerai pas mon compagnon dans la bataille ; je combattrai pour les aieux et pour mon foyer, seul ou avec d’autres.